chirugie pour les transxuelle ftm et mtf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

chirugie pour les transxuelle ftm et mtf

Message  Marie-Alice le Lun 6 Fév - 9:09

chirugie transexuelle et transexuel voici toute les chirugie possible pour les trans
pour les trans mtf mal to female et ftm female to male
avatar
Marie-Alice
Admin

Féminin Messages : 13
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur http://ado-transgenre.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

vaginoplastie (création d'un vagin pour les fille transexuelle)

Message  Marie-Alice le Lun 6 Fév - 9:14

Chirurgie de réaffectation sexuelle (CRS)

La chirurgie de réaffectation sexuelle est l’étape ultime de l’assistance aux personnes en conflit depuis toujours entre leur perception sexuelle et leurs caractéristiques physiques, ce qui, en terminologie médicale, s’appelle la dysphorie de genre (trouble de l’identité sexuelle). La chirurgie de réaffectation sexuelle met l’organe sexuel en conformité avec l’état d’esprit intime, de façon à ce que la personne puisse mener une existence plus épanouie et en phase avec son nouveau ‘genre’.

C’est pourquoi, avant d’avoir recours à la chirurgie de réaffectation sexuelle qui est considérée comme la plus importante de toutes les chirurgies plastiques et qui ouvre la porte d’une nouvelle vie, il est indispensable de se préparer en se documentant sur cette technique afin de se décider en connaissance de cause. C’est somme toute déterminant pour choisir le bon praticien véritablement expérimenté et spécialisé en chirurgie de réaffectation sexuelle et qui peut donc créer un organe sexuel féminin, qui soit à la fois beau et naturel, avec un vagin profond, en harmonie avec la physiologie du patient et capable d’avoir de vraies sensations de plaisir sexuel. Ceci aidera grandement le patient ayant subi l’opération à faire correspondre son anatomie avec son être intérieur, et lui permettre d’avoir enfin une vie normale et heureuse.

Voici la liste des conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de la chirurgie de réaffectation sexuelle homme-femme:

1. Le patient doit être âgé de 18 ans au moins. Ceux qui n’atteignent pas cette limite doivent fournir la preuve de l’accord parental ou de leur tuteur légal
2. Le patient doit avoir pris des hormones féminines continuellement pendant au moins un an
3. Le patient doit avoir eu des sentiments de féminité depuis longtemps, voire depuis les premiers souvenirs de l’enfance
4. Le patient doit avoir mené une vie de femme depuis au moins un an
5. Le patient doit être dégoûté par son organe sexuel et le considérer comme étranger à son corps
6. Le patient doit avoir subi un test psychologique et avoir été certifié par un psychiatre comme étant sain d’esprit et apte à recourir à la chirurgie de réaffectation sexuelle
7. Le patient doit être en bonne condition physique

La chirurgie plastique, utilisée pour réaffecter le sexe du patient du masculin au féminin, nécessite le prélèvement de peau, de tissus et d’extrémités nerveuses du sexe du patient afin de transformer l’organe sexuel. Voici quels sont les objectifs:

1. Reconstruire l’organe sexuel de façon à ce qu’il ressemble le plus à des parties génitales féminines
2. Grâce à l’opération, le patient peut obtenir un vagin aussi profond que sa peau lui permet
3. Toutes les terminaisons nerveuses sont regroupées dans le clitoris afin de conserver les sensations de plaisir sexuel
4. Il faut utiliser la chirurgie plastique afin de cacher la cicatrice au maximum des possibilités

Techniques de la chirurgie de réaffectation sexuelle


1. L’intervention se pratique sous anesthésie générale
2. Un néo-vagin d’une longueur de 15 à 18 centimètres (6 à 7 pouces) est formé entre l’anus et le canal urinaire
3. La peau recouvrant le pénis est utilisée pour tapisser les parois vaginales et un néo-vagin est ainsi créé, identique à celui d’une femme
4. On extrait la racine même du pénis et les terminaisons nerveuses sont conservées pour élaborer le clitoris
5. Le canal urinaire est raccourci et adapté pour que l’urine puisse s’écouler de la même manière que pour les femmes. Si l’opération n’a pas été correctement effectuée, l’urine peut jaillir vers le haut même en position assise
6. Les éléments extérieurs, comme les grandes et petites lèvres, le canal urinaire et le clitoris sont reconstitués à l’identique des organes génitaux féminins et les sensations de plaisir sexuel sont préservées

La chirurgie de réaffectation sexuelle peut être classée en 3 types correspondant aux techniques de construction du néo-vagin et du néo-clitoris:

1. SRS 1 (Inversion/retournement de la peau du pénis)


Cette opération consiste à retourner la peau du pénis pour créer le vagin de façon esthétique. C’est une méthode très populaire.

L’avantage de cette formule c’est qu’elle est relativement simple à effectuer. Pour des chirurgiens expérimentés et spécialisés, l’intervention dure environ 4 heures. L’inconvénient, c’est qu’elle n’est pas vraiment réalisable pour ceux dont le pénis ne dépasse pas 10 cm car le vagin ainsi créé ne serait pas assez profond (en général, la cavité du vagin correspond à la longueur de la peau qui recouvre le pénis moins deux centimètre et demi. Cela comprend la longueur de peau nécessaire pour construire les petites lèvres. **Cette technique nécessite une hospitalisation de 4 nuits.

2. SRS 2 (Combinaison de la peau du pénis avec greffe prélevée sur l’enveloppe cutanée des testicules)

Cette technique consiste, pour construire le vagin, à utiliser la peau recouvrant à la fois le pénis et les testicules. On arrive ainsi à créer un vagin suffisamment profond et fonctionnel, correspondant aux vœux du patient.
Si, après la greffe prélevée sur l’enveloppe cutanée des testicules, la profondeur du vagin n’est pas suffisante pour le patient, le chirurgien optera pour l’utilisation de prélèvements de peau d’autres parties du corps, comme les membres supérieurs ou l’abdomen, afin d’augmenter la cavité vaginale.

L’avantage de cette technique, c’est qu’elle favorise les patients qui ont un petit pénis et leur permet d’avoir le vagin profond dont ils rêvent.

L’inconvénient de cette technique, c’est qu’elle est très complexe et l’intervention dure donc plus longtemps. Même pour des chirurgiens expérimentés et spécialisés en réaffectation sexuelle, cela prend environ 6 heures.

**6 nuits d’hospitalisation


3. SRS 3 (Vaginoplastie par un greffon du colon sigmoïde)

Cette technique est utilisée chez les patients qui ont un petit pénis, ou pour intervenir chez ceux dont le vagin s’est obstrué. Elle peut être aussi utilisée pour les patients qui n’ont jamais subi de chirurgie de réaffectation sexuelle. Le vagin constitué par un morceau de colon est bien lubrifié.

Avantages

1. Cette technique vient au secours des patients qui ont subi une chirurgie de réaffectation sexuelle mais dont le vagin s’est obstrué et sont donc dans l’incapacité d’avoir une relation sexuelle.
2. Elle rend également service aux patients qui ont un petit pénis. Car dans ce cas, le chirurgien sera arrivé à la conclusion que les opérations du type SRS 1 et SRS 2 ne peuvent être pratiquées
3. Le vagin a un lubrifiant naturel
4. Il est possible de décider de la profondeur du néo-vagin ainsi créé

Inconvénients

1. Une cicatrice d’environ 7 cm de long restera visible au-dessus du côté gauche du pubis
2. L’opération est difficile à réaliser et nécessite des procédures préparatoires telles que le découpage du colon qui doit être au préalable entièrement nettoyé par un lavement 24h avant l’ablation
3. Le patient peut souffrir de dyspepsie (troubles digestifs fonctionnels) pendant 2 à 3 jours suivant l’opération

Soins postopératoires

Le patient doit être hospitalisé pendant au moins 4 à 6 jours. Afin de favoriser la cicatrisation de la plaie durant l’hospitalisation, il doit suivre les consignes suivantes:

1. Pendant les 2 premiers jours suivant l’opération, le patient ne doit pas absorber de nourriture contenant des fibres, des boissons telles que les jus de fruits, le lait et les yaourts car ils provoquent la formation d’excréments. Cela peut en outre entraîner l’infection de la plaie
2. 1 ou 2 jours après l’opération, le patient doit rester allongé sur le dos, les hanches relevées et les jambes légèrement écartées afin d’atténuer la bouffissure
3. Le troisième jour après l’opération, le patient peut s’allonger sur le côté
4. Le quatrième jour après l’opération, le chirurgien retire le drain, puis rouvre et nettoie la plaie. Le drain urinaire et la canule de lavement sont aussi retirés. Les patients qui ont subi l’opération SRS 1 peuvent quitter la clinique pour revenir au bout d’une semaine et se faire enlever les points de suture. Chez les patients qui ont subi l’opération SRS 2 (utilisation de greffons prélevés sur d’autres parties du corps pour augmenter la cavité vaginale) ou SRS 3 (utilisation de laine de coton pour reconstruire le vagin), le chirurgien ne retire pas le drain urinaire et la canule de lavement, et le patient doit rester allongé jusqu’au 6ème jour
5. Les patients qui ont subi l’opération SRS 3 ne doivent pas boire d’eau et absorber de nourriture tant qu’ils n’ont pas lâché un vent. Ensuite, il/elle peut avaler un peu d’eau et prendre une légère collation. Si la nourriture est ingurgitée trop rapidement, il peut y avoir des symptômes d’indigestion ou de dyspepsie. C’est pourquoi le patient “SRS 3” doit absolument suivre les consignes des médecins et des infirmières
6. Le 6ème jour, on retire aux patients “SRS 2” ou “SRS 3” le drain urinaire et la canule de lavement. La plaie est ensuite nettoyée et le patient peut quitter la clinique
7. les patients “SRS 1”, “SRS 2” et “SRS 3” doivent revenir pour se faire enlever les points de suture et se faire dilater le vagin à l’aide du Dilater disponible à la clinique. Afin de conserver la largeur et la profondeur du vagin, le patient doit le dilater au moins deux fois par jour pendant environ une demi-heure à chaque fois.
8. Le patient doit nettoyer la plaie et dilater le vagin au moins deux fois par jour jusqu’à ce que la plaie externe et celle du vagin soient complètement cicatrisées
9. Le patient ne doit pas avoir de rapports sexuel pendant au moins deux mois
10. Le patient doit venir à tous les rendez-vous avec le médecin une fois par semaine pendant un mois afin de faire en sorte que les suites de l’opération sont bien conformes à ses attente
avatar
Marie-Alice
Admin

Féminin Messages : 13
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur http://ado-transgenre.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum